Médaille pour la circumnavigation autour de la terre - 1806




Historique

Médaille octogonale en argent instituée le 16 août 1806 (CJ) sous le règne de l'empereur Alexandre Ier, pour commémorer la première circumnavigation autour de la terre par des navires russes. Elle a été remise aux marins des deux sloops.

Le 26 juillet 1803, deux sloops, Nadiejda et Néva appareillèrent et sortirent de Cronstadt, l'île fortersse et basse navale dans le golf de Finlande qui commande les approches martimes de Saint-Petersbourg.

Les vaisseaux étaient sous le commandement des lieutenants de vaisseau Ivan Féodorovitch (Johan Adam von) Krusenstern - diplômé de l'académie navale de Saint-Petersbourg, qui avait participé à la guerre russo-suèdoise de 1788-1790 et qui avait été envoyé en 1793 en Angleterre pour parachever ses études - et de Youri Lissianski pour le Néva.

Krusenstern navigua par la suite dans le golf du Bingal, afin de juger de la faisabilité de l'ouverture de voix commerciales entre la Russie et les Indes de l'Est, et effectua dans ce sens, des relevés hydrographiques et cartographiques.

Suite à son retour à Saint-Petersbourg, Krusenstern prépara minutieusement le projet d'une future expédition scientifique, hydrographique afin d'ouvrir des voix commerciales, par mer, entre le Nord-est de la Sibérie, les territoires russes de l'Amérique du Nord-ouest connus sous le nom d' Amérique russe vers la Chine et la Japon.

En 1802, l'empereur Alexandre Ier, approuva le projet de cette entreprise, soutenue par le ministre de la Marine Nicolas Mordvinov et le ministre du commerce Nicolas Roumiantsev, qui allait devenir la première expédition maritime russe à faire le tour du Monde. A bord du Nadiéjda se trouvait une mission diplomatique dirigée par le chambellan de la cour Nicolas Rezanov dont la tâche était d'établir des liens diplomatiques et commerciaux avec le Japon.

Ci-contre protrait de l'amiral Ivan Féodorovitch (Johan Adam von) Krusenstern (1770-1846). il porte ici la plaque et la croix de la seconde classe de l'ordre de Saint-Vladimir, la 4e classe de l'ordre de Saint-George, la plaque de Ire classe de Sainte-Anne. Navigateur, hydrographe, il sera dircetur de l'École navale et directeur du comité scientifique du département de la marine

Le long périple du Néva et du Nadiejda partit donc de Cronstadt dans la mer Baltique le 26 juillet 1803. Ayant dépassé le Danemark, l'Angleterre, les îles Canaries et le Brésil, les navires de l'expédition russe doublèrent le cap Horn et entrèrent dans les eaux de l'océan Pacifique. Au large des îles Sandwich (Hawaii) les bateaux se séparèrent : le Nadiejda mit le cap sur le Kamtchatka, et le Néva vers les rives de l'Amérique russe.

Le sloop Nadiedja fit escale dans le petit port russe de Petropavlosk-Kamtchatski, avant de prolonger son expédition vers le Japon le 17 septembre 1804. La mission diplomatique que le Nadiedjda amena à Nagasaki en septembre 1804 vécut près de 6 mois dans cette ville sans avoir les moindres contacts avec qui que ce fût. En avril 1805, le chef de la mission diplomatqiue russe Nicolas Rezanov reçut la réponse de l'empereur du Japon (menant à l'époque une politique isolantioniste) contenant le refus catégorique d'établir des rapports diplomatqies avec la Russie.

Le 18 avril, le Nadiedja leva l'ancre et gagna le large. Au cours de l'été, l'expédition étudia le littoral occidental du Japon, le détroit de Tsugaru, le littoral de Sakhaline, les îles Kouriles. A l'automne 1805, le Nadiedja fit provision en eau et en vivres à Petropavlosk et mit le cap sur la Chine. En novembre 1805, il fit une courte escale à Macao, petite colonie portugaise sur la côte sud de la Chine, puis visita Canton et enfin rejoignit le Néva qui l'attendait pour mettre le cap sur Cronstadt. Les navires y revinrent six mois après.

Le commandant du Néva, pendant ce temps réalisa de nombreux dessins, croquis et cartes des îles rencontrées et des populations indigènes, des relevés océanographiques. Par la suite, un ouvrage sur ce périple, publié en Russie en1813 sous le nom de Atlas du voyage autour du la terre du capitaine Ivan Krustenstern connut un grand succès et fut traduit dans de nombreuses langues.

En 1811 Krusenstern fut nommé inspecteur des classes de l'académie navale de Saint-Petersbourg et prépara les détails d'une seconde circimnavigation. Le lieutenant de Marine russe Otto von Kotzebu, qui avait participé à la circumnavigation de 1803-1806, s'illustra dans les expéditions de 1815-1818 et 1823-1826.

Caractéristiques

Avers : médaille octogonale dans le sens de la longeur présentant le buste en uniforme de l'empereur Alexandre Ier, face à droite. Sous le buste la signature du graveur de l'avers de la médaille "V. bezrodni. r :" (r pour gravée). Un liseré perlé est sur la périphérie de la médaille.

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille.

Revers : au centre un sloop sous vent, entourée d'inscription en cyrillique, traduisible par : "Pour la circumnavigation autour de la terre", avec en haut la date 1803 et en bas 1806. En bas à droite, la signature du graveur du revers de la médaille "c. Leberecht. f :" (pour Carl Leberecht fecit).Un liseré perlé est sur la périphérie de la médaille.

Diamètre : 30 x 40 mm

Ruban : ordre de Saint-André.

Notes

- Werlich (Robert), Russian orders, decorations and medals, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2e édition, 160 p, p. 38.
-
Romanov (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp. 112-113.
- Kouznetzoff (A.A), Les ordres et les médailles de la Russie, Édition de l'université de Moscou. Ouvrage russe, 1985, p. 139 et illustration p. 187.
- MICHANOV (Valentin), La Flotte de l'Empire de Russie, 300e anniversaire de la fondation, Sommières, 1996, ISBN 2-908878-79-8, 288 p., pp 185-199.


/ Phaléristique russe / Médailles du règne de Alexandre Ier / Croix et médailles /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006