Médaille pour la guerre de 1812 - 1813

Historique

Médaille commémorative de la fin de la campagne sur le sol russe contre les troupes napoléoniennes, instituée sous le règne de l'empereur Alexandre Ier.

La médaille en argent a été instituée entrele 5 février 1813 (CA) (1), et le 22 décembre 1813 (0). Elle récompensait au minimum tous les officiers (0). Dimitri Romanov avance que cette médaille d'argent était également décernée à tous les personnels militaires de tous rangs.

Elle se portait au ruban de l'ordre de Saint-André (1). Il existe deux modules de celle-ci, une de 28 mm et une plus petite de 22 mm destinée à la cavalerie (2)

La médaille en bronze foncé a été instituée le 30 août 1814 (CA), et récompensait tous les civils nobles et les marchands pour leur participation active dans la guerre (0)(1) et se portait au ruban de l'ordre de Saint-Vladimir (1).

Selon Robert Werlich, cette médaille de bronze était décernée avant cette date aux soldats, sous-officiers, prêtres et médecins pour leur participation active à la guerre de 1812 (0).

Cette même médaille se portait au ruban de Sainte-Anne, pour recompenser les marchands de leurs contributions à l'effort de guerre (1).

Par un décret du 8 février 1816, et d'autres plus tardifs, la médaille de bronze pouvait également être décernée à la femme aînée des fammilles nobles s'étant illustrées dans la guerre de 1812 (0)

Caractéristiques

Il existe plusieurs factures de cette médaille en argent, bronze doré, bronze foncé, peinte en noire, avec système de fixation paralléle ou perpendiculaire à la médaille, ainss que des modèles d'habit de différentes petites tailles.

Avers : Au centre un œil dans une pyramide entourée de rayons. En dessous la date 1812, suivit du mot cyrillique "guerre de".

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille ci-contre.

Revers : Inscription en cyrillique traduisible par : "Pas pour nous, pas pour nous, mais en l'honneur de son nom". Il s'agit d'un verset extrait du psaume 115.

Diamètre : 28 mm et 22 mm pour celle en argent, 28 mm 24 ou 19 mm pour celle en bronze

Ruban : Saint-André pour la médaille d'argent (cf. haut de page), et Saint-Vladimir ou Sainte-Anne pour la médaille de bronze (3).

Notes

(1) ROMANOV (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp. 126-127.
(0) WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2e édition, 160 p, p. 40.
(2) KOUZNETZOFF - Kouzetsov (A.A), Les ordres et les médailles de la Russie, Édition de l'université de Moscou. Ouvrage russe, 1985, p. 140-197.
(3) DUROV (Valery), Les ordres russes, du XVIII au début du XXe siècle, Moscou, 1997, "L'éclaireur", ISBN 5-09-006711-2, 160 p, p. 92.
KRIVTSOV (Vladimir D.), ABEPC n°3, Tzar's awards, badges, jettons and attributes, catalogue for collectors price guide, Moscou, 1997, 200 pages, p. 36.


/ Phaléristique russe / Médailles du règne de Alexandre Ier / Croix et médailles /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006