Médaille pour la prise d'assaut de la forteresse d'Otchakov - 1789

Historique

Cette médaille a été instituée le 14 avril 1789 (CJ) sous le règne de l'impératrice Catherine II de Russie pour commémorer la prise d'assaut de la fortresse turque d'Otchakov (située au nord-ouest de la Crimée, tou près de l'actuelle ville d'Odessa), dans le cadre de la guerre russo-turque de 1787-1791 (1).

Les forces russes qui menaient le siège de la forteresse devenue turque depuis la perte russe de 1788, étaient sous le commandement du feld-maréchal prince Grigori Potemkine, un des favoris de Catherine II, homme qui aimait le confort et luxe jusqu'à dans les campagnes militaires. D'un tempérament peu fougueux dans la prise de décision, il prolongea par son indécision, inutillement beaucoup d'opérations militaires.

Le major-général Alexandre Souvorov, avait pris part au siège, comme commandant du régiment de grenadier Phanagorie. Profitant de la destruction de la flotte ennemie à proximité, et suite à une sortie de la garnison turque de la forteresse le 27 juillet / 7 aout 1788 il prend la tête d'une contre-attaque avec deux régiments, qui se promettait d'être victorieuse. Gravement blessé au cou, Souvorov retourne se faire soigner, croyant que les troupes de Potemkine suiveraient sa brèche, mais aucun ordre n'arriva et il n'en fut rien. Souvorov fut gravement réprimander par Potemkine pour cette action... (2)

Ce n'est pas avant le 6 / 17 décembre 1788, et après un siège où les Russes perdirent de nombreux hommes, que Potemkine ordonna finalement de prendre d'assaut la forteresse. Assaut qui fut un succès complet.

L'impératrice Catherine II, pour ce fait d'arme, décora le feld-maréchal Potemkine de l'ordre de Saint-Georges de Ire classe.

La chute de la forteresse d'Otchakov, rendait navigable la rivière Dniepr à la flotte russe et permettait de profiter pleinement des chantiers navals de Kherson en étant à l'abri des incursions de la marine turque (2).

Cette médaille ovoïde en argent, a été décernée à tous les sous-officiers et les soldats qui ont activement participé à l'assaut de la forteresse.

Caractéristiques de la médaille

Avers : médaille ovoïde en argent, orientée dans le sens de la hauteur. Chiffre cyrillique de Catherine II "EII", sommé d'une couronne impériale. En pied, deux rameau de palmier et d'olivier sont attachés à la base par un ruban.

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille ci-contre.

Revers : inscription cyrillique sur 9 lignes indique "pour bravoure montrée lors de la prise d'Otchakov le 6 décembre 1788".

Diamètre : 28 x 41 mm

Ruban : aux couleurs de l'ordre de Saint-Georges.

Divers : Il existe également, une croix d'honneur en or pour les officiers rattachée à l'ordre de Saint-Georges.

Notes :

(2) Andolenko ( Général), Histoire de l'armée russe, Flammarion, 1967, 476 pages, p 110.
(1) Romanov (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp.92 93.
(3) Werlich (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union. p 33.
Durov (Valery), Les ordres russes, du XVIII au début du XXe siècle, Moscou, 1997, "L'éclaireur", ISBN 5-09-006711-2, 160 p, p. 55.
Krivtsov (Vladimir D.), ABEPC n°3, Tzar's awards, badges, jettons and attributes, catalogue for collectors price guide, Moscou, 1997, 200 pages, p. 33.
(2) Kouznetzoff (A.A), Les ordres et les médailles de la Russie, Édition de l'université de Moscou. Ouvrage russe, 1985, 480 pages, pp. 137 et 175.


/ Phaléristique russe / Croix et médailles / Médailles du règne du Catherine II /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006