Médaille pour la prise d'assaut de Praga - 1795

Historique

Cette médaille a été instituée le 1er janvier 1795 (CJ) sous le règne de l'impératrice Catherine II de Russie pour commémorer l'assaut de la banlieue fortifiée de Pragua durant la campagne polonaise de 1794 (1) (2).

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille ci-contre.

Praga, banlieue de Varsovie était localisée sur la rive droite de la Vistule, juste en face de la capitale. Faisant suite au second partage de la Pologne, les nationalistes polonais rassemblés derrière le général Kosziuchko, se soulevèrent contre les occupants russes et prussiens. La défense de la capitale reposait uniquement sur le camp retranché de Praga (deux fossés, trois lignes d'obstacles et plus de 103 canons).

Souvorov à la tête de 30 000 hommes et 85 canons, prépare minutieusement l'assaut de Praga, en étudiant la ville, le tracé des fortifications, l'empalcement des batteries. Praga tomba aux mains de l'armée russe le 24 octobre / 4 novembre 1794, les insurgés polonais n'eurent pas d'autre choix que de se rendre et le général Kosziuchko fut emprisoné (il sera libéré par Paul Ier). Les Russes comptent 400 morts et 2 000 blessés et les Polonais 10 000 morts et 13 000 blessés. Afin de sauver la population de Varsovie de la soldatesque russe, Souvorov fit bruler le pont qui reliait Praga à Varsovie (3).

Le 3e et dernier partage de la Pologne est la conséquence de la guerre de 1794. La Russie acquiert la Lithuanie, la Courlande et les territoires entre le Niémen et le Boug.

Pour la capture de Praga, le major-général Alexandre Tormasov se vit conférer une épée de Saint-Georges "Pour bravoure avec diamants"(2).

Cette médaille losangique en argent, a été décernée à tous les sous-officiers et les soldats qui ont activement participé à l'assaut de Praga.

Caractéristiques de la médaille

Avers : médaille losangique en argent, orientée dans le sens de la hauteur. Chiffre cyrillique de Catherine II "EII", sommé d'une couronne impériale.

Revers : inscription cyrillique sur 8 lignes indique "pour efforts et bravoure montrée lors de la capture de Praga 24 octobre 1794".

Diamètre : 35 x 35 mm

Ruban : aux couleurs de l'ordre de Saint-Georges.

Divers : Il existe également, une croix d'honneur en or pour les officiers rattachée à l'ordre de Saint-Georges.

Notes :

(1) Werlich (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union. pp 35-36.
(3) Andolenko ( Général), Histoire de l'armée russe, Flammarion, 1967, 476 pages, p 121-123.
(2) Romanov (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp.98-99.
Durov (Valery), Les ordres russes, du XVIII au début du XXe siècle, Moscou, 1997, "L'éclaireur", ISBN 5-09-006711-2, 160 p, p. 59.
Krivtsov (Vladimir D.), ABEPC n°3, Tzar's awards, badges, jettons and attributes, catalogue for collectors price guide, Moscou, 1997, 200 pages, p. 34.
Kouznetzoff (A.A), Les ordres et les médailles de la Russie, Édition de l'université de Moscou. Ouvrage russe, 1985, 480 pages, pp. 137 et 179.


/ Phaléristique russe / Croix et médailles / Médailles du règne du Catherine II /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006