Médaille pour la prise d'assaut de Varsovie - 1831

Historique

Cette médaille en argent a été établie le 31 décembre 1831 (CJ) sous le règne de l'empereur Nicolas Ier pour commémorer la prise d'assaut de Varosvie par l'armée russe entre le 25 et 26 août 1831 (7 et 8 septembre).

Le congrés de Vienne de 1814-1815 avait redessiné les frontières de l'Europe, après les énormes pertes humaines et les nombreuses destructions causées par les guerres napoléoniennes. Les frictions étaients nombreuses entre les royalistes, les républicains, les patriotes, les sociétés révolutionnaires et les nouveaux souverains.

Dans les pays nouvellement redessinés, où les populations n'étaient pas forcément de même culture, voir de langue différentes, les oppositions étaient fréquentes. Si le congrés de Vienne avait certes, rétablit la paix en Europe, il avait également semé les futurs graines de discordes sur fonds de revendications nationalistes et indépendantistes, en créant involontairement des mouvements sociaux de mécontents.

Sous le règne de l'empereur Nicolas Ier, les libertés constitutionnelles qui avaient été initialement accordées à la Pologne, furent supprimées petit à petit, laissant la place à une russification à outrance.

La révolution française de 1830, entraîna une réaction en chaîne au sein des différents mouvements insurectionnels en Europe. Les mouvements révolutionnaires en France et en Belgique, "électrisèrent" la Pologne.

Un insurection populaire qui se déclara le 29 novembre 1830 (CJ), fut bientôt rejointe par l'armée. Durant le printemps 1831, l'armée russe sous le commandement du feld-maréchal Ivan Paskievitch combattit et vainquit les forces polonaises près d'Ostroleka (ville au Nord-Est de Varsovie).

Pas plus les leaders militaires polonais, que le gouvernement du prince Adam Czartorysky, ne surent constituer un front fort et unique dans ce combat acharné contre une armée russe très supérieure numériquement. Le 6 septembre 1831, Varsovie était assiégé et le jour suivant les forces russes emportèrent les défenses de la ville et entrèrent victorieuses dans la capitale. Après six mois de conflit, l'insurrection prenait fin. Une période de russification à outrance s'ensuivit, obligeant les patriotes polonais à l'exil.

Elle était décernée à tous les sous-officiers et les soldats qui se distinguèrent lors de la prise de Varsovie, ainsi qu'au personnel médical et aux prêtres qui servaient sur le champs de bataille.

Caractéristiques

Avers : médaille en argent présentant une aigle impériale russe portant sur le tout les armes de Pologne et avec en périphérie l'inscription cyrillique : "Renom, honneur et gloire".

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille ci-contre

Revers : inscription cyrillique sur 5 lignes "Pour la prise d'assaut de Varsovie 25 et 26 août 1831", entourée sur la périphérie de deux branches de laurier, et surmontée de la croix orthodoxe russe placée sur un faiseau de rayon.

Diamètre : de 25 à 32 mm (1)

Ruban : aux couleurs de l'ordre polonais Virtuti Militari (bleu avec un liseré noir vers l'extérieur).

Notes :

(1) ROMANOV (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp.148-149.
WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union. p 43.
KRIVTSOV (Vladimir D.), ABEPC n°3, Tzar's awards, badges, jettons and attributes, catalogue for collectors price guide, Moscou, 1997, 200 pages, p. 38.
KOUZNETZOFF - Kouzetsov (A.A), Les ordres et les médailles de la Russie, Édition de l'université de Moscou. Ouvrage russe, 1985, 480 pages, pp. 143 et 208.


/ Phaléristique russe / Croix et médailles / Médailles du règne de Nicolas Ier


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006