Médaille Pour zèle - 1894

Historique

Cette médaille "Pour zèle" a été instituée pour la première fois en décembre 1801 durant le régne de l'empereur Alexandre Ier. Après la mort de l'empereur Alexandre III, la médaille fut redessinée à l'image du nouvel empereur Nicolas II. La nouvelle frappe de cette médaille intervient dès l'année 1894 (1).

La médaille, comportant plusieurs degrés (grande et petite médailles d'or, grande et petite médaille d'argent, est décernée tant aux civils ayant fait preuve d'un zèle exceptionnel, dans le commerce, la production , les domaines sociaux qu'au personnel militaire pour service zélé (militaires du rang engagés et à des sous-officiers de l'armée et de la marine pour conduite exemplaire pendant de nombreuses années) (1).

Les statuts sont extrêmement vagues au sujet de l'attribution de telle ou telle médaille. Sans se tromper on peut avancer que les grandes médailles (d'or et d'argent) étaient attribuées pour récompenser un service particulièrement remarquable.

Caractéristiques

Avers : Profil face à gauche de Nicolas II avec en circonférence l'inscription cyrillique traduisible par : "Par la grâce de Dieu Nicolas II empereur et autocrate de toutes les Russies".

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille ci-contre.

Revers : Inscription cyrillique traduisible par : "Pour zèle", avec à gauche un rameau de chêne, un de laurier, un de plame, entrelacés et noués à la base par un ruban.

Médaille "Pour zèle" en or

Rapport de taille entre les différents modules :

Grande médaille : 50 à 51 mm

Petite médaille : 28 à 30mm

Médaille pour "Pour zèle" en argent

Rapport de taille entre les différents modules :

Grande médaille : 50 à 51 mm

Petite médaille : 28 à 30mm

Port : les grandes médailles sont portées en sautoir

les petites médailles sont portées à la poitrine gauche.

Ruban : La nature du ruban est déterminée soit par la catégorie à laquelle le récipiendaire est rattachée, soit par le dégré de la médaille décernée. Elle peut être portée avec les rubans des ordres de :

  • Saint-André
  • Saint-Alexandre Nevski
  • Saint-Vladimir
  • Sainte-Anne
  • Saint-Stanislas
Notes

(1) ROMANOV (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, p. 225.


/ Début de page / Phaléristique russe / Croix et médailles / Médailles du règne de Nicolas II /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006