Médaille commémorative du
"Tricentenaire de la dynastie des Romanov" - 1913

Historique

Instituée le 12 mars 1913, cette médaille en bronze, le plus souvent doré, a été décernée à tous les individus occupant une position dans la table des rangs (cours impériale, membres du gouvernement, membres du Conseil d'Etat, militaires) membres de la Douma, du clergé ; personnes ayant une charge elective dans les comités de la noblesse, les officiels des gouvernements locaux, les officiels à la retraite de l'armée, de la marine et des départements civils, les professeurs, les artistes des théâtres impériaux, les infirmières de la croix-rouge, les soldats de l'armée et de la marine, les gardes frontières, toute la police et les gardiens de prison qui remplissent leur devoir le 21 février 1913, ainsi que les représentants de la population rurale invités à participer aux cérémonies du jubilé et à tous les individus ayant joué un rôle actif dans la célébration du 300e anniversaire de règne de la maison des Romanov.

Il existe plus de 10 variantes de cette médaille, de la médaille grossière à celle réalisée en or.

Caractéristiques

Avers : bustes de l'empereur Nicolas II (denier Romanov) et du tsar Michel (premier Romanov), faces à droite.

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille ci-contre.

Revers : Inscriptions en cyrillique sur 5 lignes, traduisible par : "En mémoire du 300 anniversaire de règne de la maison des Romanov 1613-1913".

Diamètre : 28 mm.

Ruban : blanc, orange et noir,

Note : les couleurs du ruban sont celles du drapeau dynastique des Romanov.

Remarques : ce jubilé va donner lieu à la création de nombreuses médailles officielles (de table ou pendante) et non-officielles.

Ci-dessous, dilpôme décerné avec la médaille.

Ci contre un colonel de l'armée de terre russe, probablement commandant du 203 régiment comme l'indique le 203 sur les pattes d'épaulettes. Il est décoré (de gauche à droite), des ordres de Saint-Vladimir de 4e classe, Saint-Anne de 3e classe, de la croix de l'ordre de Saint-Georges de 4e classe obtenue alors qu'il était soldat ou sous officier, puis deux médailles non identifiables et la médaille du tricentenaire des Romanov, la dernière ici sur la droite et qui date la photo au minimum de 1913.



/ Début de page / Phaléristique russe / Croix et médailles / Médailles du règne de Nicolas II /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006