phaleristique russe

Médaille Pour la bataille sur Lewenhaupt à Lesnaya - 1708

Médaille et ruban argent Pour la bataille sur Lewenhaupt à Lesnaya Historique

Médaille, créée en 1708 sous le règne de Pierre Ier, pour commémorer la victoire des forces russes sur les unités de l’armée suédoise du général-comte Adam Ludwig Lewenhaupt qui cherchait à rejoindre l’armée de Charles XII, qui se tint le 28 septembre 1708, près du village frontalier (entre la Pologne et la Russie de l'époque) de Lesnaya, (Lessnaïa au centre de l’actuelle République de Biélorussie, près de Mogilev).

général comte Adam Ludwig Lewenhaupt

Le général comte Adam Ludwig Lewenhaupt (1659-1719), gouverneur militaire de Courlande, avait quitté Riga à la fin de juin 1708, à la tête d'une armée de renfort de 12 500 hommes, fortement armés, afin d'escorter une importante colonne de chariots transportant, munition, nourriture et matériel militaire. Il devait rejoindre les 25 000 hommes du roi Charles XII en Pologne, afin de marcher sur Moscou.
Ci-contre gravure représentant Lewenhaupt.

Le mauvais temps, l'état déplorable des routes empruntées, ainsi que les nombreuses attaques de harcèlement de la part des cosaques et des unités de partisans russes, retardèrent grandement l'avancée de la colonne de secours de Lewenhaupt. La conséquence immédiate de ce retard pour le roi de Suède, se traduisit par deux mois d'inactivité militaire, attendant en vain l'arrivée de ses secours et des renforts de Riga.

Las d'attendre, Charles XII, décida de lever le camp le 15 septembre et essaya de semer la confusion chez Pierre Ier et ses généraux, en faisant effectuer à son armée des mouvements incessants en direction de l'Ukraine, afin de gagner du temps, comptant sur la chance dans l'espoir de faire enfin sa jonction avec Lewenhaupt avant de marcher sur Moscou.

Son plan ne se matérialisera jamais, car les mouvements de la colonne de secours étaient tout aussi chaotiques que ceux de l'armée de Charles XII. En effet, les éclaireurs de la colonne de Lewenhaupt avaient localisés le gros des forces russes, ses troupes étaient constamment obligées stopper leur avance afin de se regrouper pour faire face aux nombreuses attaques soudaines des Russes.

Le 11 octobre 1708 (CJ), l'attaque générale des 14 500 Russes est lancée durant toute la journée contre la colonne de Lewenhaupt, près du village de Lesnaya, avant que les Suédois ne puissent traverser la rivière Sozh. L'issue de la bataille est longtemps incertaine et les pertes sont lourdes des deux côtés. A la fin du jour, une grosse tempête de neige, chose très rare pour un mois de septembre en Russie, se lève. Les Suédois désorganisés, ne sont pas habitués à combattre dans ces conditions difficiles et Lewenhaupt commande à ses hommes de battre en retraite, en leur demandant de brûler le maximum de chariots et de bagages.
Ci-contre chapelle, et stéle commémorative (avers et revers) de la bataille dressée en 1909, sur le lieu des combats.

Médaille or Pour la bataille sur Lewenhaupt à Lesnaya

Menchikov, fait encore donner une fois de plus la cavalerie qui bousculent les Suédois. Des bandes de cosaques complètent la victoire russe en faisant des centaines de prisonniers. Les Suèdois perdent 6 307 hommes dans la bataille, dont la moitié de prisonniers et perdent tous leurs bagages. Le reste de forces de Lewenhaupt finissent enfin par faire leur jonction entre le 8 et 15 octobre avec l'armée de Charles XII, ne faisant qu'accroître la situation déjà critique de cette dernière du point de vue de la nourriture et de l'armenent. Les Russes comptent 1 111 morts et 2 856 blessés, soit 1/3 des effectifs engagés. Le tsar Pierre Ier dénommera par la suite cette bataille de "Mère de la victoire de Poltava".

Il s'agit du premier revers de cette campagne de Russie, pour Charles XII, qui est loin de ses bases arrières de Suède et de Riga et qui ne va pas tarder à rencontrer d'insurmontables difficultés tant au niveau des renforts humains que de la logistique qui n'ont pas suivi.

La médaille a été frappée en or pour les officiers, (de tailles différents diamètres en fonction de son rang) et en argent pour les grades inférieurs. Ci-dessus, revers de la médaille en or qui est sertie dans une chaîne en or.

Médaille argent Pour la bataille sur Lewenhaupt à Lesnaya

Caractéristiques

Avers : Buste en armure de Pierre Ier de profil, face à droite, ceint d’une couronne de laurier, avec à la circonférence une inscription cyrillique disant : « Tsar Pierre Alexeïevitch Souverain de toutes les Russies ». La signature du graveur Gouin figure sous le bras du tsar.

Pour voir le revers passez le pointeur sur la médaille ci-contre.

Revers : Sur un fonds de scène de bataille, figure la tsar représenté à l’antique, sur un destrier. Au chef figure deux anges tenant une couronne au-dessus de la tête du tsar. Eux-mêmes sont surmontés d’un ruban qui porte l’inscription : « pour action méritoire ». En abîme, la date 1708 enfin, sur la périphérie une inscription en cyrillique qui rappelle : « Pour la bataille de Lewenhaupt ».

Diamètre : il existe au moins six tailles différentes pour la médaille en or, celle en argent est de 28 mm.

Port : ruban de l'ordre de Saint-André.

Notes

- Durov (Valery), Les ordres russes, du XVIII au début du XXe siècle, Moscou, 1997, "L'éclaireur", ISBN 5-09-006711-2, 160 p, pp. 26-27.
-
Kouznetzoff (A.A), Les ordres et les médailles de la Russie, Édition de l'université de Moscou. Ouvrage russe, 1985, p 135 et 164.
- Romanov (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp. 68-69.
- Zweguintzows (W.), L'armée russe, tome 1, 1700-1762, p. 41


/ Phaléristique russe / Croix et médailles / Médailles du règnes de Pierre Ier /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006