Croix et médailles de la Russie impériale,
des armées blanches et de l'émigration,
et de l'actuelle Fédération de Russie.

Le principe d'insigne de récompense est apparu en Russie avant la période de Pierre le Grand. Souvent portées sans ruban, ces médailles étaient directement cousues sur les vêtements des récipiendaires. Tous les participants à une bataille recevaient une médaille commémorative de la victoire remportée. Elles sont souvent frappées en or pour les officiers, et en argent pour les soldats.

Il est à noter que dès le XVe siècle, la Russie est le premier pays au Monde à récompenser massivement des armées entières pour telle ou telle campagne.

Là aussi, les réformes de Pierre le Grand vont porter leurs fruits. Les premières médailles de son règne, sans système de fixation (médaille de table), seront remplacées par des médailles pendantes à un ruban, celui du seul ordre russe de l'époque, celui de Saint-André-le-premier-nommé. Elle porte souvent à l'avers un portrait de l'empereur ou une scène de bataille et au revers une inscription descriptive de la bataille avec lieu et date.

Les souverains suivants, utiliseront des métaux plus courants pour la réalisation de croix et de médailles. Les croix ou médailles pour un événement donné, pouvaient être réalisées en différents métaux (or, argent, cuivre, bronze, métal blanc et doré) afin de spécifier le degré de participation du récipiendaire à une action donnée.

Les rubans des croix et médailles reprennent ceux des ordres nouvellement créés; soit plein (ruban d'un ordre donné) ou parti de deux ordres (la largeur du ruban présentant les couleurs de deux ordres juxtaposés). Sous le règne de Nicolas II, des rubans spécifiques à certaines médailles seront créés de toute pièce. Certaines croix se portent même sans ruban et sont directement fixé sur l'uniforme.

Détailler toutes les médailles et décorations russes n’est pas chose aisée, en réduisant volontairement la liste aux décorations les plus célèbres décernées à des effectifs significatifs, on arrive déjà à un plus d’un millier d’insignes différents. Un catalogue raisonné et exhaustif a cependant été établi et édité en 1993-1995 par H. I. Tchépournov *.

Aussi, vous trouverez ici, classé par règne ou par période, des introductions propres à chaque périodes et monographies de certaines de croix et médailles de la Russie impériale, des armées blanches, de l'émigration, et de l'actuelle Fédération de Russie.


Règne ou période
Date Durée Nombre de médailles connues *
Nombre de médaille / an *
Pierre Ier - le grand 1682-1725 43 57 1,3
Élisabeth Ire 1741-1761 20 2 0,2
Catherine II - la grande 1762-1796 34 73 2,1
Paul Ier 1796-1801 5 25 5
Alexandre Ier 1801-1825 24 152 6,3
Nicolas Ier 1825-1855 30 182 6,1
Alexandre II - le libérateur 1855-1881 26 236 9,1
Alexandre III - le pacifique 1881-1894 13 116 8,9
Nicolas II 1894-1917 21 265 12,6
Gouvernement provisoire 1917-1918 1
Guerre civile 1918-1922 5
Émigration 1920-1929
Fédération de Russie depuis depuis 1991

(* D'après des éléments tirés du livre de Alexandre Kouznetzoff, Les ordres et les médailles de la Russie.)

Informations divers

Voici, les principales sources, ouvrages et sites Internet que j'ai consultés sur le sujet.


/ Début de page / Phaléristique russe /


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006