Ordre impérial de Saint-André l'apôtre le premier nommé de Russie

Historique de l'ordre

Les premiers récipiendaires

La première investiture eut lieu le 10 mars 1699 (?AC) à Moscou, et le premier chevalier fut le général-amiral comte Feodor Alexievitch Golovine. Il était un ami intime de Pierre le Grand et a été décoré pour avoir arrangé un différent de frontière entre la Chine et le royaume de Moscou (signature du traité de Nertchinsk en 1689).

Le second chevalier, nommé le 8 février 1700 (?AC), est l'hetman Ivan Mazeppa tenu en grande estime par Pierre le Grand, qui l'utilisa successivement dans de nombreuses campagnes, jusqu'à en faire le prince de l'Ukraine. Mazeppa n'hésita pas à trahir le tsar, et, en 1708, il retourna contre Pierre ses troupes cosaques et joignit ses forces à celles de l'armée du roi Charles XII de Suède. Le 27 juin 1709 (?AC), le roi suédois et Mazeppa furent battus par Pierre à la bataille de Poltava. Après la victoire, Pierre dégrada Mazeppa de tous ses honneurs, incluant bien sûr l'ordre de Saint-André, et décréta que le nom même de Mazeppa soit maudit dans toutes les églises russes. Mazeppa s'échappa en Turquie où il mourut dans la pauvreté en 1790.

Le troisième chevalier fut Prinzen, ambassadeur du Brandenbourg en Russie ; le quatrième, le feld-maréchal comte Boris Cheremetiev, le cinquième le comte Beychling, chancelier de Saxe.

Feodor Golovine (1650-1706), portant l'ordre de Saint-André. Illustration retravaillée à partir d'une reproduction d'un livre La Flotte de l'Empire de Russie, 300e anniversaire de la fondation.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006