Ordre impérial de Saint-André l'apôtre le premier nommé de Russie

Historique de l'ordre

Réception de Pierre le Grand dans l'ordre

Ce n'est pas avant 1703 que Pierre, estimant qu'il avait suffisamment de mérites, se nomma le sixième (ou le septième) membre de l'ordre, après l'événement suivant.

Ci-contre décoration de Saint-André avec le ruban de l'ordre du début du XVIIIe siècle ayant sans doute appartenu à Pierre le Grand (or, émail, diamants) en provenance du Trésor (Schatzkammer) de Russie (ancien Gochran, fonds diamantaire de la Fédération de Russie). Illustration retravaillée à partir d'une photographie originale de © Nikolai Rachmanow, issue du livre Joyaux du Trésor de Russie.

Après la prise de la forteresse suédoise de Nieuschantz (à l'emplacement de la vieille citadelle novgorodienne de Kanets) sur les bords de la Néva, par le régiment Preobrajenski de la garde le 1 mai 1703, la galiote Gedan et la goélette Astrild de l'escadre suédoise du vice-amiral Numers entrèrent dans la Néva et jetèrent l'ancre au large d'Ekaterinhof, ne soupçonnant pas que la forteresse était déjà occupé par les Russes.

La nuit trente barques ayant à leur bord des soldats des régiments Preobrajenski et Semionovski commandés par Pierre Ier, alors capitaine de bombardiers et le lieutenant Alexandre Menchikov abordèrent les navires suédois. Après un violent combat, les Suédois se rendirent.

Pour cet exploit, Pierre Ier et Alexandre Menchikov, Gavriil Golovkin, furent décorés de l'ordre de Saint-André par le premier chevalier, et doyen de l'ordre, Féodor Golovine.

Ci-contre portrait de Alexandre Menchikov (1673-1729), portant le cordon et la plque de l'ordre de Saint-André. Illustration retravaillée à partir d'une reproduction d'un livre La Flotte de l'Empire de Russie, 300e anniversaire de la fondation.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006