Ordre impérial de Saint-André l'apôtre le premier nommé de Russie

Historique de l'ordre

Prérogatives

À la cour, les fonctions d'un chevalier de Saint-André lui donnent la préséance d'un lieutenant-général, d'un vice-amiral ou bien celle d'un titre civil de 3e rang si le chevalier est d'un rang militaire, naval, ou civil inférieur.

Un chevalier de Saint-André avait un traitement préférentiel auprès des postes militaires russes. Dans ces postes, il était d'usage d'avoir une garde d'extérieur et d'intérieur. Après les coups de 21h, il n'était plus obligatoire d'alerter toute la garde intérieure, à l'exception du salut de la troupe à l'empereur ou au ministre de la guerre, mais cet honneur était également rendu à un chevalier de Saint-André si celui ci portait l'écharpe ou le collier de l'ordre.

Portrait de l'amiral Feodor Apraxine (1661-1728).

Illustration retravaillée à partir d'une reproduction d'un livre La Flotte de l'Empire de Russie, 300e anniversaire de la fondation.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006