Ordre impérial de Saint-André l'apôtre le premier nommé de Russie

Historique de l'ordre

Admission dans l'ordre et pension

Dès l'origine, on doit s'acquitter d'un droit d'admission dans l'ordre. Le chevalier payait un droit d'entrée de 500 roubles, mais en revanche, il n'y avait pas de droit d'entrée pour une décoration avec diamants ou pour les étrangers.

Ces fonds allaient aux orphelinats et autres organismes de charité de Moscou et Saint-Petersbourg, et dans une sorte de fonds de pension pour l'ordre. N'importe lequel des chevaliers de Saint-André qui était dans une mauvaise phase, pouvait obtenir, sur requête, une pension de 800 à 1000 roubles par an.

Ci-contre croix de l'ordre de Saint-André de la première moitié du XVIIIe siècle ayant apartenu à l'empereur Pierre-le-Grand.

Illustration retravaillée à partir d'une photographie, issue du livre Les armoiries de l'État russe, 500 ans.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006