Ordre impérial de Saint-André l'apôtre le premier nommé de Russie

Historique de l'ordre

Services de table aux insignes de différents ordres

En 1777, Catherine II donne pour la première fois l'ordre de faire réaliser un service de table complet (dont la fameuse porcelaine de la firme de Gardner, l'actuelle fabrique de Porcelaine Dmitrov) décoré avec les insignes et le ruban d'un ordre, afin que celui-ci puisse être utilisé au Palais d'Hiver le jour de la fête de l'ordre.

Une première commande porta sur trois services, celui de l'ordre de Saint-Georges (pour 80 couverts), celui de l'ordre de Saint-Alexandre-Nevsky (pour 40 couverts) et celui de Saint-André (pour 30 couverts). Chaque service réalisé en 1780, coûte entre 5 000 et 6 000 roubles .

Ces services restent en vigueur jusqu'à Nicolas Ier qui remplace les originaux par des copies de la Manufacture impériale et fait placer les anciens services au musée de l'Ermitage, d'où de nombreuses pièces furent vendues après l'abolition des ordres impériaux en 1917 .

Le musée de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie à Paris, ainsi que le musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg dans le palais d'Hiver possèdent plusieurs spécimens de ces services . De même au palais de Tsarskoïe Selo (construit sous le règne de Catherine II), près de Saint-Petersbourg, on peut voir dans la "salle des chevaliers", différentes pièces de ces services.

Élements du service de l'ordre de Saint-André, courant XIXe siècle, on remarque les différenst insignes de l'ordre représentés : croix, plaque, collier et ruban de l'ordre.L'assiette mesure 24,7cm de diamètre.

Illustration retravaillée à partir d'une photographie, issue du livre Les ordres russes, du XVIII au début du XXe siècle.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006