Ordre impérial de Saint-André l'apôtre le premier nommé de Russie

Historique de l'ordre

Ordre de Saint-André restauré de la Fédération de Russie - 1998


Le décret n° 757 du président de la Fédération de Russie, du 1er juillet 1998, introduit "la restauration de l'ordre du Saint Apôtre André le premier nommé". Il redevient le premier en importance des ordres décernés par la Fédération de Russie. Comme par le passé, il peut être attribué à titre civil ou militaire (avec l'adjonction de glaives sur les insigines). Les insignes se composent d'un croix, d'une palque et d'un collier (porté en certaine occasion) et d'un ruban directement inspirés de l'ancien ordre impérial.

La seule modification notable concerne, la représentation de l'aigle bicéphale ci-contre (sur les différents insignes). En effet, sur les nouvelles armoiries d'État, l'aigle est d'or et non plus de sable.

Ainsi, le 11 décembre 1998, l'écrivain russe Alexandre Soljenitsyne à refuser de se voir décerner par Boris Eltsine "président qui a reduit la Russie à l'état de ruine", l'ordre de Saint-André, à l'occasion de son 80e anniversaire. Cette information a été donnée par le service Monde de la BBC [source : http://news2.thls.bbc.co.uk/hi/english/world/europe/newsid_233000/233541.stm].

A l'inverse, un certain Kalachnikov ("père" du fusil d'assaut du même nom) a été récipiendaire de l'ordre.

Ci-contre, croix et plaque de l'ordre de Saint-André-le-premier nommé, actuellement décernées par la Fédération de Russie. Images trouvées sur le site offciel des décorations de la Fédération de Russie, utilisées et retravaillées avec l'aimable autorisation de Mikail A. Grishin. © nbk.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006