Les armes d'honneur,

puis de Saint-Georges

Les armes de récompense pour officiers généraux

Généralisation de cette récompense pour le mérite

Les archives sont pleines d'enregistrement d'attribution d'armes blanches ornées de diamants, car à partir de la moitié du XVIIIe siècle cette sorte de récompense était devenue une pratique courante.

Il est important d'insister sur le fait que ce mode de récompenses, n'était pas un simple "présent", mais véritablement une décoration obtenue pour "mérite", décernée exclusivement à un soldat directement impliqué dans les combats. Les récipiendaires de telles armes étaient tout naturellement inscris sur les listes des "plus hauts rangs, et épées des ordres de chevalerie".

Le 14 février 1740, fut célébré la paix mettant fin à la guerre contre la Turquie de 1735-1739. De nombreux officiers et civils furent récompensés à l'aide : d'ordres de mérite ; de miniatures de l'impératrice à porter sur le costume ; d'argent et de promotions ; de présents divers (services de table de valeur ...) ; et d'épées à garde d'or avec diamants. Seulement ces dernières étaient réservées aux chefs militaires, s'étant particulièrement illustrés dans les batailles. De telles épées furent également décernées pour "mérite" lors de la guerre russo-suédoise de 1741-1743.

Il existe des documents signés de la main de l'empereur, décernant ce type de récompense à des grands noms militaires (G. Keith, F. Stofeln, P. Saltikov, A. de Brilly, V. Lopukhin et von Lieven), et qui montrent bien qu'il ne s'agissait pas que de simple présents, mais que ces armes étaient considérées comme de véritables décorations militaires. Le document adressé au lieutenant-général F. Stofeln indique : "Monsieur, vos loyaux services et votre travail assidu, lors de la guerre contre les Suédois, ont mérité de Nous l'attribution d'une épée, épée que Nous vous envoyons avec cette lettre, 24 juin de l'année 1744" (1).

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p 66.



© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006