Les armes d'honneur,

puis de Saint-Georges

Les armes "Pour Bravoure" pour officiers

1811 et 1812

En 1811, on ne compte que 19 cas d'attributions d'armes de récompense, et la plupart pour exploits dans la guerre russo-turque et dans le Caucase. En revanche en 1812, le chiffre monte à 241. La guerre contre Napoléon a recommencé, et des centaines d'officiers et généraux combattent vaillament sur les champs de batailles.

Lors de la bataille de Borodino, parmi les récipiendaires d'armes d'or "Pour Bravoure", on compte 7 futurs décembristes (les adjudants P.I. Pestel, P.N. Semenov et V.F. Raevsky, le lieutenant A.F. Briggen, les 2e lieutenants A.A. Kavelin et M.F. Mitkov , le staff-capitaine d'état-major de cavalerie M.S. Lunin), d'autres décembristes recevront également des épées d'or sur les champs de bataille de 1812 (S.G. Volkonsky, V.L. Davidov, A.N. Muraviev, S.I. Muraviev-Apostol, I.S. Pouchkine, M.M. Spiridov, M.A. Vonwiesine, ...) (1).

Parmi, les récipiendaires d'armes enrichies de diamants, se trouvent les héros de la guerre de 1812 (P.P. Kononvitsine, M.A. Miloradovich, N.V. Ilovaisky, A.P. Ozharovsky, V.V. Orlov-Denisov, F.F. Steingel, A.I. Bistrom, N.I. Depreradovicht, ...). Le lieutenant-général Ivan Semenovicht Dorokhov, pour la prise de la ville fortifiée de Vereya le 29 septembre 1812, fut décoré d'une épée sertie de diamant portant l'inscription "Pour la Libération de Vereya" (2).

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p. 76 et p.77.

(2) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p. 69.



© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006