Les armes d'honneur,

puis de Saint-Georges

Vers un rattachement des armes de récompense à l'ordre de Saint-Georges

Dragonne de Saint-Georges

Le 18 mars 1855, au plus fort de la guerre de Crimée, est publié un décret afin d'introduire une distinction supplémentaire entre les armées d'or et la 4e classe de l'ordre de Sainte-Anne donnée pour mérite qui porte également l'inscription "Pour Bravoure".

Le décret ordonne de porter une dragonne aux couleurs de l'ordre de Saint-Georges, sur les armes d'or pour officiers (1). Les armes de généraux avec diamants sont portées sans dragonne depuis le 1er janvier 1832 (2). Les armes de Sainte-Anne se portent avec une dragonne aux couleurs du ruban de l'ordre (3).

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p.77.

(2) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p.80.

(3) GOROKHOFF (Gérard), Gazette des armes n° 140, avril 1985, pp 21-22.



© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006