Les armes d'honneur,

puis de Saint-Georges

Vers un rattachement des armes de récompense à l'ordre de Saint-Georges

Dragonne et réplique de l'ordre de Saint-Georges

Par un ordre de l'empereur du 11 mars 1878, il était demandé aux titulaires d'armes de récompenses serties de diamants d'attacher une dragonne aux couleurs de l'ordre de Saint-Georges à leurs armes, et de fixer une petite réplique émaillée de la croix de Saint-Georges sur la poignée chaque fois que l'arme était portée sans diamants (c'est à dire en formation ou dans des conditions de combat).

Cela fut confirmé par l'ordre n° 64 du ministère de la guerre de la même année. Les deux documents spécifiaient l'emplacement de la réplique de la croix de Saint-Georges : sur le plateau de la monture de l'épée, au sommet de la calotte d'un sabre (1).

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p.80.



© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006