Les armes d'honneur,

puis de Saint-Georges

Les officielles "armes de Saint-Georges"

Obtention d'une épée de Saint-Georges après celle de Sainte-Anne

A partir de la fin du XIXe siècle, se développe la tradition pour le titulaire d'une arme de Sainte-Anne qui reçoit une arme d'or (puis après 1913, une arme de Saint-Georges), de porter la miniature de l'ordre de Sainte-Anne sur une plaquette rapportée sous la garde de l'arme (1).
Notes

(1) GOROKHOFF (Gérard), Gazette des armes n° 140, avril 1985, p. 24.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006