Les armes d'honneur,

puis de Saint-Georges

Les officielles "armes de Saint-Georges"

Après la révolution d'octobre 1917

Il existe un ordre curieux du district militaire de Petrograd datant de février 1918, concernant le désarmement des armes à feux et armes blanches aux mains de la population, qui stipule que :

"prenant en considération les nombreuses requêtes des anciens possesseurs d'armes de Saint-Georges, demandant l'autorisation de les garder en souvenir de leurs combats durant la guerre, en addition de l'ordre n°9 du 15 janvier 1918, je déclare pour l'information de toutes les autorités concernées que les militaires décorés pour "mérite" dans les campagnes passées, avec des armes de Saint-Georges sont autorisés à les conserver en souvenir de leurs participations à la guerre.

Avec l'autorisation de l'état-major de district, le commandant en chef des forces du district militaires de Petrograd, signé Eremeev" (1).

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., pp. 86-87.



© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006