Marques d'honneur rattachées à
l'ordre de Saint-Georges

Décorations religieuses

Certains prêtre pour conduite brillante pendant la guerre pouvait obtenir une croix de prêtre en or porté autour du coup à un large ruban de l'ordre de Saint-Georges. Cette distinction, réservée aux religieux et rattachée au prestigieux ordre de Saint Georges était décernée par le cabinet même de l'empereur.

Dès 1720, les équipages de la marine comprenaient des prêtres, en temps de guerre comme en temps de paix. Ils soutenaient l'esprit combatif des matelots et faisaient preuve d'héroïsme. Pendant la guerre russo-japonaise, les prêtres Mikhaïl Roudnev (croiseur Variag), Porfir (croiseur Askold), Alexeï Okonechnikov (croiseur Riourik), Feodossi Stankevitch (croiseur Rossia) se distinguèrent particulièrement (1).

Après le début de la guerre de 1914, le père supérieur Nestor, organisa et dirigea des forces sanitaires dénommées "premier secours sous le feu". Il s'y impliqua personnellement, en transportant hors du champs de bataille les blessés, en les réconfortant, en triant les blessés et en organisant leurs transferts vers les infirmeries. Pour sa miséricorde et son héroïsme, le père supérieur Nestor fût honoré de la plus haute récompense militaire qu'un membre du clergé puisse recevoir : le droit de porter une croix de prêtre au ruban de Saint-Georges, ainsi également qu'un numéro d'attribution dans l'ordre de Saint-Georges.

Ci-contre, l'évêque Nestor en 1922, portant sa croix de prêtre de Saint-Georges en sautoir au ruban de l'ordre de Saint-Georges.

Ce fut également le cas pour l'aumônier du régiment des cuirassiers de l'impératrice Marie Feodorovna de la Garde, le père Ioann Startanovitch qui obtint une telle croix le 14 octobre 1916 (2).

Notes

(1) MICHANOV (ouvrage collectif sous la direction de Valentin), La Flotte de l'Empire de Russie, 300e anniversaire de la fondation, Romain Pages Editions, Sommières, septembre 1996, ISBN 2-908878-79-8, 289 p. p. 264.
(2) GOROKHOFF (Gérard) / GMELINE (Patrick de), La garde impériale russe 1896-1914, Lavauzelle, Limoges, 1986, ISBN 2-7025-0141-9, 349 p, illustration et légende p. 200.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006