Marques d'honneur rattachées à
l'ordre de Saint-Georges

Croix en or d'honneur pour officier pour la prise d'assaut de Praga - 1794

La troisième de ces nouvelles marques d'honneur, fut instituée le 1er janvier 1795 (CJ) sous le règne de Catherine II. L'impératrice II mourant l'année suivante, cette décoration est la dernière créée sous son règne. Cette décoration comme la précédente, était attribuée aux officiers méritant qui prirent part à l'assaut de la banlieue fortifiée de Pragua durant la campagne polonaise de 1794, mais qui ne reçurent ni la 4e classe de l'ordre de Saint-Georges ni celle de Saint-Vladimir pour des raisons de quotas, bien qu'ils soient proposés pour l'obtention de ces ordres (1) (2).

Praga, banlieue de Varsovie était localisée sur la rive droite de la Vistule, juste en face de la capitale. Faisant suite au second partage de la Pologne, les nationalistes polonais rassemblés derrière le général Kosziuchko, se soulevèrent contre les occupants russes et prussiens. La défense de la capitale reposait uniquement sur le camp retranché de Praga (deux fossés, trois lignes d'obstacles et plus de 103 canons).

Souvorov à la tête de 30 000 hommes et 85 canons, prépare minutieusement l'assaut de Praga, en étudiant la ville, le tracé des fortifications, l'empalcement des batteries. Praga tomba aux mains de l'armée russe le 24 octobre / 4 novembre 1794, les insurgés polonais n'eurent pas d'autre choix que de se rendre et le général Kosziuchko fut emprisoné (il sera libéré par Paul Ier). Les Russes comptent 400 morts et 2 000 blessés et les Polonais 10 000 morts et 13 000 blessés. Afin de sauver la population de Varsovie de la soldatesque russe, Souvorov fit bruler le pont qui reliait Praga à Varsovie (2bis).

Le 3e et dernier partage de la Pologne est la conséquence de la guerre de 1794. La Russie acquiert la Lithuanie, la Courlande et les territoires entre le NIémen et le Boug.

Pour la capture de Praga, le major-général Alexandre Tormasov se vit conférer une épée de Saint-Georges "Pour bravoure avec diamants"(3).

La croix en or (46 x 46 mm ou 45 x 45 mmm (4)), à 4 branches aux angles arrondis (queue d'arronde ?), portait à :

l'avers dans un médaillon oval l'inscription en cyrillique "Pour efforts et bravoure",

Pour voir le revers passez le pointeur sur la croix ci-contre.

au revers "Praga est capturé le 24 octobre 1794".

Ruban : elle se portait sur la poitrine gauche, au ruban de l'ordre de Saint-Georges.

Une médaille en argent est également réalisée pour les sous-officiers et soldats ayant participés à la prise de Praga.

Notes

(1) Russian Orders XVII - XIXe s., Moscou, 1991, 12 planches couleurs avec jaquette.
(2) (4) Werlich (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union. pp 35-36.
(2bis) Andolenko ( Général), Histoire de l'armée russe, Flammarion, 1967, 476 pages, p 121-123.
(3) Romanov (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp.98-99.
Kouznetzoff (A.A), Les ordres et les médailles de la Russie, Édition de l'université de Moscou. Ouvrage russe, 1985, 480 pages, pp. 137 et 179.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006