Médaille "Pour Bravoure", puis
"de Saint-Georges"

Médailles "Pour Bravoure"

Une médaille de bravoure pour tous - Nicolas Ier (1825-1855)

Une médaille uniclasse d'or ou d'argent "Pour bravoure" est également créée par l'empereur Nicolas Ier. Cependant, elle ne fut attribuée qu'à un très petit nombre d'individu, comme pour récompenser un groupe ethnique spécifique, et plus spécialement pour récompenser des Atamans (chef élus) cosaques, ainsi que des chefs caucasiens loyalistes (0).

Les hommes et les femmes pouvaient obtenir cette décoration. Ainsi Daria Tkach, veuve d'un marin, a été décoré d'une médaille d'argent "pour bravoure" attachée à un ruban de Saint-Georges, par un ordre personnel de l'amiral P.S. Nakhimov, pour son courage exemplaire durant la défense de Sébastopol lors de la guerre de Crimée. De même, Maxime Ribalchenko, fils d'un marin, âgé de 12 ans, obtint une médaille similaire pour avoir porté des munitions à une position d'artillerie russe sous le feu ennemi (1).

Notes

(0) ROMANOV (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, p 217.

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., pp. 60-61.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006