Ordre de Saint-Georges pour officiers

Création de l'ordre

Volonté de créer un ordre militaire

Icône russe du début du XXe, intitulée : Le miracle de Georges Pobedanostsev (le vicorieux). © Musée d'État russe de l'histoire des religions - Photographe L.B. Bogdanov.

Jusqu'à la création de cet ordre, la Russie ne possédait pas un ordre exclusivement réservé à récompenser des mérites militaires. Certes un statut de l'ordre militaire de Sainte-Catherine, en l'honneur de Catherine II, fut rédigé en 1765. Il devait avoir deux classes, avec une croix et une grande croix. La récompense pouvait être décernée à n'importe quel officier d'un courage remarquable, pour bravoure au combat, pour un officier de l'armée ayant 25 ans de service ou un officier de marine ayant pris part à 18 campagnes maritimes depuis son premier grade d'officier.

Le projet d'insigne représentait une croix grecque émaillée de blanc avec des extrémités finies en queue-d'aronde. Les insignes des deux classes ne changeant que par leur dimension. L'avers comprend un médaillon central avec une aigle impériale. Au revers, le médaillon central présente le monogramme du fondateur de l'ordre (Catherine II), sur les croix de la branche figure la devise "Pour Service Militaire".

La croix de 1re classe était portée en sautoir à un ruban de plus de 6 cm de largeur rouge et vert avec un liseré d'or. La croix de 2e classe était suspendue à un même ruban mais de moins de 4 cm de largeur et elle est portée à la boutonnière.

Cet ordre n'a jamais vu le jour, sans doute à cause de l'existence de l'ordre féminin du même nom. Cependant cette idée récurrente de vouloir créer un ordre exclusivement militaire ne traîna pas longtemps et après quatre ans d'indécisions, cela pris forme en 1769 avec la création de l'ordre de Saint-Georges (1).

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p 36.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006