Ordre de Saint-Georges pour officiers

Création de l'ordre

Attribution et port de l'ordre

L'ordre comporte 4 classes. Un officier recevait d'abord la classe la moins importante, la 4e classe, puis la 3e classe, et ainsi de suite jusqu'à la première classe. Cependant il n'était pas nécessaire de passer par tous les échelons, et la valeur de l'exploit justifiait le cas échéant l'octroi direct d'une classe élevée (0)

La 1re et la 2e classe de l'ordre ne pouvaient être accordées que par un décret personnel de l'empereur, la 3e et 4e classe étaient accordées après un examen à huis clos et approbation par un groupe de chevaliers de Saint-Georges reconnus par le Conseil Supérieur de l'ordre de Saint-Georges qui était localisé à Saint-Petersbourg.

Une exception était faite en temps de guerre quand un général exerçant un commandement voulait décerner la 4e classe sur le champ, en obtenant cependant un avis favorable de la part d'au moins trois chevaliers de Saint-Georges (1). L'ordre doit toujours être porté. Un récipiendaire possédant plusieurs classes de l'ordre, peut toutes les porter.

Planche descriptive des insignes selon les Statuts de l'ordre de Saint-Georges de 1769. © The Moscow Kremlin State Historical and Cultural Museum-Monument.

Classe

Dimension moyenne de la croix.

1re

55 mm

2e

47 mm

3e

40 mm

4e

35 mm

Port des insignes
Notes

(0) Cf. Article de Tatiana Gontcharova, Le plus glorieux des ordres russes la croix de Saint-Georges, La Phalère n°2 n°2, p 36.
(1) WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2eme édition, 160 p., p 10.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006