Ordre de Saint-Georges pour officiers

Création de l'ordre

Plaque / Particularités

Originellement et comme pour les autres ordres russes existant, la plaque était réalisée en textile et cannetille d'or et d'argent . De grande taille, elle était directement brodée sur les vêtements (1).

A partir de 1800, on observe une généralisation des plaques mobiles en métal dur au détriment des plaques brodées (on observe des plaques brodées encore en 1853 (2)). Elles peuvent ainsi être plus facilement changer d'un uniforme à un autre.

Le fond du médaillon peut avoir différentes couleurs : rouge (3), et surtout jaune (4).

Théoriquement à partir de 1844, lorsque l'insigne est remis à un non chrétien, le monogramme du saint figurant sur le médaillon est remplacé par une aigle impériale émaillée noir. Vu le très petit nombre de plaques décerné avec les rares 1re et 2e classe de l'ordre, il est probable qu'il n'existe pas de telle plaque.

Plaque mobile or et émaux - Avec l'aimable autorisation du directeur de la salle des ventes © Hermann-historica

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., illustrations p 39.

(2) SCHULZE (H.), Chronique de tous les ordres et marques d'honneur de chevalerie accordés par des souverains et des régences avec les dessins des décorations. Puisée dans des sources authentiques, Berlin, 1853, 1164 p., p. 875.

(3) WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2eme édition, 160 p., illustration p 12.

(4) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., pp 33-39-41.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006