Ordre de Saint-Georges pour officiers

Évolutions et modifications de l'ordre

Remise pour l'obtention de la 4e classe "long service"

Dans l'armée de terre, la durée de 25 ans pouvait être réduite de trois années pour ceux qui avaient participé à des actions d'éclat durant l'assaut de Otchakov en 1788, la prise de Ismaïl en 1790, la prise de Praga en 1794, la bataille de Preussisch-Eylau de 1807 et la prise de la de Bazardjik en 1810 (1).

De même, les officiers décorés de l'ordre de Saint-Vladimir avec un ruban horizontal pour valeur au combat pouvait avoir une réduction de trois années, mais également deux années pour ceux qui étaient décorés avec une épée d'or "pour bravoure" sur les 25 nécessaires à l'obtention de la 4e classe. La liste de ces privilèges s'étend par la suite, les titulaires de la 3e classe de Sainte-Anne avec un ruban horizontal, gagnent deux ans, une année pour les récipiendaires de la 4e classe du même ordre (épée de Sainte-Anne). La même chose était accordée aux officiers combattant vaillamment, ayant mérité une expression d'approbation de l'empereur, et ceux qui étaient parmi les proches du souverain (2).

Un officier décoré de l'ordre de 4e classe pour "long service" devait avoir participé à au moins une bataille navale. Si un officier servait à bord d'un navire faisant le tour du Monde - le Vostok et le Mirny de 1819 à 1821, le Otkrytié et le Blagonamerenny de 1819 à 1822, le temps passé en haute mer comptait le double d'une campagne normale.

Avers d'une croix de Saint-Georges de 4e classe pour 25 ans de service.
De même que les officiers de l'armée de terre, un officier de marine décoré avec l'ordre de Saint-Vladimir avec un ruban horizontal pour valeur au combat voyait son nombre de campagnes diminué de deux et d'une année pour les titulaires de la 3e classe de Sainte-Anne avec un ruban horizontal. Les personnes possédant une épée d'or "pour bravoure" pouvaient avoir une campagne initiale de 6 mois réduite à 4 mois ; de même, les titulaires de 4e classe de Sainte-Anne "pour bravoure" avaient une campagne réduite de 3 mois et les personnes bénéficiant de l'approbation de l'empereur, une réduction de deux mois accordée sur une campagne. Il faut noter que les officiers de marine qui n'ont participé à aucune bataille, doivent totaliser 20 campagnes et non 18 (3).
Les insignes remis après 1816 pour longs services, portent l'inscription "25 ans"ou "18 campagnes" et beaucoup plus rarement "20 campagnes" sur les branches horizontales de l'avers (4).
Notes

(1) (4) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p 37.

(2) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., pp 37 et 45.

(3) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p 45.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006