Ordre de Saint-Georges pour officiers

Évolutions et modifications de l'ordre

L'ordre décerné à la garnison de la ville de Verdun - 1916


C'est le seul cas connu de l'auteur où l'ordre de Saint-Georges ait été décerné à une ville.

Dans une lettre de l'ambassadeur de Russie à M. Briand, Ministre des Affaires étrangères, écrite à Paris, le 14 juillet 1916, on peut lire :

Monsieur le Ministre,

Sa Majesté l'Empereur mon Auguste Souverain, désirant marquer Son adminiration pour la défense hérpïque de la forteresse de Verdun, vient de conférer à cette ville l'ordre de Saint-Georges.
D'ordre suprême, j'ai l'honneur de porter ce qui précède à la connaissance de Votre Excellence en ajoutant que je suis chargé de choisir d'entente avec le Gouvernement de la République, le moment où cette décision pourra être rendue publique.
Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'assurance de ma très haute considération.

Le 14 septembre 1916, figure au Journal Officiel une lettre où le président de la République Raymond Poincaré remet à la ville de Verdun plusieurs décorations, tant françaises qu'étrangères, dont la croix de l'ordre de Saint-Georges au nom de S.M. l'empereur de Russie.

En haut à gauche, ensemble des décorations, françaises et étrangère,s décernées à la ville de Verdun et en dessous détail de la croix de 4e classe de l'ordre de Saint-Georges décernée à la ville de Verdun.

Notes

(1) Grâce à l'aide et à la diligence de M. Michel Blanchet du service des Relations Publiques de l'Hôtel de ville de Verdun, qui m'a autorisé à prendre dans la salle des drapeaux et des décorations, les photos présentées ici et porté à ma connaissance le certificat d'attribution de l'ordre de Saint-Georges à la ville de Verdun.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006