Ordre de Saint-Georges pour officiers

Les récipiendaires dans l'ordre

Premier récipiendaire de la 4e classe "long service" intermédiaire

Comme nous l'avons vu, depuis février 1855, les possesseurs de la 4e classe de Saint-Georges pour long service qui avaient fait preuve de courage au combat, pouvaient obtenir la même décoration avec l'adjonction d'un ruban horizontal. Trois mois plus tard, la 4e classe de Saint-Vladimir était décernée à la place de l'ordre de Saint-Georges pour récompenser de longs services, ce qui rendait caduc le décret de février.

Cependant dans ce laps de temps, trois officiers bénéficièrent de ce privilège. Le premier d'entre eux fut Ivan Egorevich Tikhotsky. En 1849, le lieutenant-colonel Tikhotsky est décoré de la 4e classe pour ses 25 ans de service, avec une inscription à cet effet. En avril 1855, Tikhotsky, avec le rang de colonel, se distingua particulièrement pendant la guerre de Crimée et gagna une autre récompense dans l'ordre, cette fois avec un ruban horizontal attaché à la croix. Il fut ainsi le premier des trois officiers à obtenir les deux ordres de Saint-Georges de 4e classe (1).

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., pp 47-48.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006