Ordre de Saint-Georges pour officiers

Les récipiendaires dans l'ordre

Les récipiendaires de la 4e classe

Cette classe a été décernée plus de 6 000 fois jusqu'à 1917 (1). On ne peut pas parler ici des milliers d'officiers et généraux décorés de l'ordre de 4e classe. Durant la première guerre mondiale, des milliers d'officiers furent jugés dignes de la 4e classe de l'ordre de Saint-Georges, certains d'entre eux à titre posthume comme ce fut le cas pour le célèbre aviateur russe P.N. Nesterov qui périt le 26 août 1914.
Photographie de l'enseigne Anatole Kouznetzoff, vers 1917 un peu avant la révolution d'octobre. Elève-officier de l'école d'artillerie Serge, il n'a alors que 17 ans lorsqu'il gagne au feu sa croix de Saint-Georges de 4e classe.
Notes

(1) TARARUSHKIN (ouvrage collectif sous la direction de E.N.) / GREBELSKY (rédacteur en chef P.K.), Familles de la noblesse de l'empire russe, Tome 1 : les familles princières, Saint-Petersbourg, 1993, ISBN 5-86153-004-1 / 5-86153-008-X (T.1) 343p., p 82.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006