Insignes de distinctions et croix de l'ordre militaire de Saint-Georges de Russie pour les sous-officiers, soldats et marins

Insigne de distinction de l'ordre militaire de Saint-Georges de 1807 à 1856

Modèle de croix pour non-chrétiens - 1844

Il semble que les non-chretiens de l'Empire russe ne pouvaient prétendre à cette distinction. Nicolas Ier afin de les recompenser de leur action commença par leur faire attribuer des médailles en argent avec l'inscription "Pour bravoure", suspendues au ruban de Saint-Georges .

Dès 1844, les autorités réfléchissent à d'éventuelles modifications à apporter aux insignes remis à des non-chrétiens. Suivant les ukases du 22 juillet (AC?) 1845 et du 27 (AC?) octobre 1846, les marques des ordres russes, accordées à des personnes non-chrétiennes, ne peuvent être ornés de la croix, d'images de saints ni d'autres symboles du christianisme. L'insigne de distinction de l'ordre militaire pour non-chrétiens est institué par Nicolas Ier dès le 19 août 1944 (CJ) qui modifie les derniers statuts datant de 1833 (2).

Ainsi un autre type de croix est crée afin de récompenser les non-chrétiens et en particulier de ne pas choquer les croyances religieuses des musulmans. La croix porte un centre de remplacement différent, à la place de la représentation du saint (à l'avers) et de ses initiales (au revers). Les centres sont remplacés par une aigle bicéphale de l'empire qui a pu être peinte en noire. De telles croix font l'objet d'un enregistrement (numéro d'attribution) à part. C'est ainsi qu'entre 1844 et 1856, 1 368 personnes reçoivent ce type de croix. Les 3 premières unités se trouvant sur la branche droite. La 4e unité sur la branche gauche.

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p. 55.
(2) ROMANOV (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, p.155.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006