Insignes de distinctions et croix de l'ordre militaire de Saint-Georges de Russie pour les sous-officiers, soldats et marins

Croix de l'ordre de Saint-Georges de 1913 à 1917

Droits et avantages des récipiendaires de croix de Saint-Georges

La croix est portée en toutes circonstances. Les hommes titulaires de plusieurs croix de Saint-Georges les portent dans l'ordre des classes avant toutes les médailles mais après les ordres. Les hommes de troupes titulaire de la croix de 2e classe sont nommés "sous-enseigne" à leur passage dans la réserve, ceux titulaire de la 1re classe le sont immédiatement. Les hommes de troupe non gradé sont nommés caporaux en même temps qu'ils reçoivent la croix de 4e classe et sous officiers pour la croix de 3e classe.

Un traitement est attaché à la croix : 120 roubles pour le 1re classe, 96 pour la 2e, 60 roubles pour la 3e classe et de 36 roubles pour la 4e classe. La veuve d'un titulaire continue à recevoir le traitement un an après la mort de son mari. Le titulaire d'une ou plusieures croix nommé dans l'ordre de Saint-Georges cumule les deux traitements (1). Le titulaire d'une croix ne peut pas subir de dégradation sans décision d'une cour martiale, il n'encourt plus de punitions corporelles et bénéficie d'une exemption de taxes (2).

Pendant la première guerre mondiale de nombreuses photographies et cartes postales de propagande, montrant des héros, circulent dans les régiments. Avec l'aimable autorisation de © Ruslan Zadanov

Notes

(1) SHAT, 16 N 2953, traduction sommaire des nouveaux statuts de l'ordre de Saint-Georges.

(2) WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2eme édition, 160 p., pp. 26-27.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006