Insignes de distinctions et croix de l'ordre militaire de Saint-Georges de Russie pour les sous-officiers, soldats et marins

Croix de l'ordre de Saint-Georges de 1913 à 1917

Officiers décorés de la croix de Saint-Georges

Un sous-officier décoré d'une ou plusieurs croix de Saint-Georges et passant au rang d'officier conservait ses croix de Saint-Georges même s'il devenait chevalier de l'ordre de Saint-Georges ou d'un autre ordre russe. Il portait alors, les croix de Saint-Georges anciennement obtenues, immédiatement après (à gauche) de la 3e classe de l'ordre de Saint-Stanislas et avant (à droite) de toutes les autres médailles (1).

Ci contre un colonel de l'armée de terre russe, probablement commandant du 203 régiment comme l'indique le 203 sur les pattes d'épaulettes. Il est décoré (de gauche à droite), des ordres de Saint-Vladimir de 4e classe, Saint-Anne de 3e classe, de la croix de l'ordre de Saint-Georges de 4e classe obtenue alors qu'il était soldat ou sous officier, puis deux médailles non identifiables et la médaille du tricentenaire des Romanov, la dernière ici sur la droite et qui date la photo au minimum de 1913.

Notes

(1) TARARUSHKIN (ouvrage collectif sous la direction de E.N.) / GREBELSKY (rédacteur en chef P.K.), Familles de la noblesse de l'empire russe, Tome 1 : les familles princières, Saint-Petersbourg, 1993, ISBN 5-86153-004-1 / 5-86153-008-X (T.1) 343p., p 78.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006