Insignes de distinctions et croix de l'ordre militaire de Saint-Georges de Russie pour les sous-officiers, soldats et marins

Survivances "blanche" 1917-1920 et "soviètique" des croix de l'ordre de Saint-Georges

Port de croix de Saint-Georges en Russie Soviétique

De nombreux héros militaires soviétiques, qui avaient reçus leur baptême du feu sur les champs de bataille de la première guerre mondiale, furent décorés de croix de Saint-Georges, comme G.K. Joukov et R.Y. Malinovsky. Des héros de la guerre civile, comme S.M. Boudiénny, I.V. Tiulenev, V.I. Chapaev avaient une brochette complète de croix de Saint-Georges.

Durant la seconde guerre mondiale, de nombreux combattants de la première guerre mondiale portaient leurs vieilles croix de Saint-Georges en dessous des décorations soviétiques.

Un récipiendaire ayant la totalités des croix de Saint-Georges, le cosaque K.I. Nedoroubov, fut même nommé Héros de l'Union soviétique pour sa conduite exemplaire au combat contre les troupes allemandes (1).

Ci-contre, aancien combattant Kirghizez, portant sur sa tcherkese traditionelle, une croix de Saint-Georges de 4e classe parmis les badges et insignes soviètiques.

Notes

(1) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p., p. 60.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006