Insignes de distinctions et croix de l'ordre militaire de Saint-Georges de Russie pour les sous-officiers, soldats et marins

Survivances "blanche" 1917-1920 et "soviètique" des croix de l'ordre de Saint-Georges

Ordre soviètique de la gloire 1943

Durant la "grande guerre patriotique" de 1941 à 1945, Staline afin de rassembler toutes les forces vives de la nation dans une guerre totale contre l'Allemagne nazie, n'hésite pas à faire appel aux anciens héros militaires nationaux du passé et aux traditions séculaires russes. Alexandre Nevski a été revisité par le cinéaste Eisenstein dès 1938, et en juillet 1942 un des ordres soviètiques créée pendant la seconde guerre mondialede portera son nom (comme l'ancien ordre tsariste du même nom).

Les couleurs de l'ancien ordre pour bravoure militaire de Saint-Georges seront également réutilisées de différentes façons (ruban plein ou parti d'ordre et de médailles, sur les uniformes, sur des pavillon de la marine de guerre) afin de souligner des actes de bravoure militaire soviètique.

Institué en novembre 1943, le prestigieux ordre soviètique de la gloire, en est un bel exemple. Ordre à 3 classes décerné à des soldats et sous officier pour des actions de bravoure militaire. Si l'ancienne croix de Saint-Georges a laissé la place à l'étoile soviétique, le ruban lui est bien resté celui de Saint-Georges.

Ci-contre avers de l'insigne de 3e classe de l'ordre soviètique de la gloire. Collection particulière, © DR.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006