Ordre de Saint-Vladimir

Récipiendaires de l’ordre

Un cas unique, deux décorations remises pour un même fait - 1788

Sous Catherine II, on a enregistré un cas unique d’une personne qui a été décoré de deux ordres différents pour une seule et même bataille. Le récipiendaire de cet honneur sans précédent était le célèbre commandant de la flotte Féodor Fédorovitch Ouchakov, alors brigadier-capitaine (gb), c'est à dire l'équivalent d'un brigadier de l'armée de terre. F. F. Oushakov s'est particulièrement illustré lors d'une contre-attaque près de l'île de Theodonisi (Phedonisi) le 3 juillet 1788, mais il fut l'objet des intrigues de son supérieur, le commandant de l'escadre de Sébastopol, le comte Mark I. Voynovich. F.F. Oushakov fut décoré non pas de l'ordre de 3e classe de Saint-Georges, que son supérieur roublard s'était déjà réservé, mais de l'ordre moins prestigieux de Saint-Vladimir de 3e classe. Quand Voynovich fut dénoncé comme un vil conspirateur, G.A. Potemkine essaya lui-même de faire réparer cette injustice en déposant une requête afin d'obtenir une autre décoration pour F.F. Oushakov et pour cette même bataille. Cette fois, le héros fut décoré de la 4e classe de l'ordre de Saint-Georges. Apparemment, aux yeux de Potemkine, les deux décorations correspondaient à un niveau équivalent aux statuts de la décoration reçue par Voynovich, et donnait même à Oushakov un certain avantage financier (1).

Ci-contre portrait tardif de l'amiral F.F. Oushakov (Ushakov)

Notes

(1) In DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p,, p. 99.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006