Ordre de Saint-Vladimir

Insignes et ruban de l'ordre

Décoration / Particularités

Il est l'un des rares ordres russes à ne jamais avoir été décerné avec diamants.
A partir de 1844, lorsque l'insigne est remis à un non-chrétien, le monogramme du saint est remplacé par une aigle impériale éployée émaillé noire.
A partir de 1855, lorsque l'ordre est décerné pour service militaire tant à des civils qu'à des militaires, des épées croisées en sautoir pointe en haut sont positionnées entre les bras de la croix (1).
De 1855 à 1870, des épées croisées en sautoir pointes en haut peuvent être positionnées sur la branche supérieure des croix de 1re, 2e et 3e classes, afin de signaler que le civil à qui elle appartient a été décoré de la 4e classe pour fait militaire (2).
A partir de 1855, la croix de 4e classe peut porter inscrite sur les branches horizontale de l'insigne à l'avers et éventuellement sur le revers (le chiffre sur la branche droite, les lettres sur la branche gauche), l'indication suivante :

"35 ans" pour service dans une des 14 classes de la table des rans (3).

A partir de 1855, la croix de 4e classe peut porter inscrite sur les branches horizontale de l'insigne à l'avers et éventuellement sur le revers (le chiffre sur la branche droite, les lettres sur la branche gauche), l'indication suivante :

- "25 ans" pour un officier de l'armée ou un aumônier, ayant tous deux participé à une bataille, ainsi que pour services dans une classe du service civil (4).

A partir de 1855, la croix de 4e classe peut porter inscrite sur les branches horizontale de l'insigne à l'avers et éventuellement sur le revers (le chiffre sur la branche droite, les lettres sur la branche gauche), l'indication suivante :

- "20 campagnes" pour un officier de marine qui a fait au moins 20 voyages en haute mer sans aucune participation à une bataille.

Ci-contre, revers d'une croix de Saint-Vladimir de 4e classe pour 20 campagnes en mer sans aucune participation à une bataille navale, datant du début du XXe siècle (6).

A partir de 1855, la croix de 4e classe peut porter inscrite sur les branches horizontale de l'insigne à l'avers et éventuellement sur le revers (le chiffre sur la branche droite, les lettres sur la branche gauche), l'indication suivante :

- "18 campagnes" pour un officier de marine qui a fait au moins 18 voyages en haute mer et qui a participé à au moins une bataille navale.

Ci-contre, revers d'une croix de Saint-Vladimir de 4e classe pour 18 campagnes en mer avec au moins une participation à une bateille naavle, datant du début du XXe siècle (6).

Il existe de nombreuses versions de croix de Saint-Vladimir réalisées en verre plat de couleur cerise foncée. Bien que la couleur officielle soit le rouge, il en résulte que ce verre de couleur foncée apparaît sur de nombreux modèles comme un émail de couleur noire. De ce fait la différence existante entre l'émail rouge et la bordure noire disparaît. Certaines croix réalisées à l'étranger présentent également cette dominante noire (5).
Pendant la première guerre mondiale (dès 1915) et afin de faire face à la pénurie de matérieux précieux (or, argent), et de répondre à une augmentation importante des récipiendaires, des croix de facture plus grossière sont réalisées. L'or et l'argent (parfois utilisé) sont définitivement remplacés par du bronze. Le centre est peint et non plus émaillé.

Ci-contre avers de 4e classe de l'ordre de Saint-Vladimir en bronze. Avec l'aimable autorisation du directeur de la salle des ventes © Hermann-historica

Notes

(1) In WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2e édition, 160 p, illustration p 15.
(2) In DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p, illustrations p 96.
(3) In DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p, illustrations p 95.
(4) In WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2e édition, 160 p, illustration p 15.
(5) In DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p, illustrations pp 95-96.
(6) LOSSKY (Boris), ouvrage collectif sous la direction de, Pinakotheke n°5 - mai 1998, Moscou, 1998, 136 pages, nombreuses illustration en couleurs et N&B, 92.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006