Insigne de distinction de l'ordre de Sainte-Anne
(Médaille de Sainte-Anne)

Alexandre II (1855-1881)

Nouvelle modalité d’attribution – 1863-1864

Entre le 11 mai 1863 (1), et le 11 juillet 1864 (2)(3), l’empereur Alexandre II amende les statuts de la récompense, en ce qui concerne son attribution : elle ne récompense plus une longue période de service et peut dorénavant être décernée à tout particulier (même si dans les faits, les civils comptent peu de récipiendaires) pour les récompenser des "faits hautement méritant de nature non-militaire, remplis au nom du devoir, mais qui ne peuvent pas être récompensés par les autre forme de décoration existantes"
Comme par exemple :
  • un exploit remarquable et bénéfique au gouvernement,
  • la capture d’un important criminel politique,
  • la découverte d’information importante portée à la connaissance du gouvernement,
  • un exploit remarquable au péril de sa vie (4).

Le récipiendaire se voyait également octroyé une petite pension, variant de 10 à 15 roubles (5).

Notes

(1) (4) (5) Werlich (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union. p 160, p. 27 .
(2) Romanov (Prince Dimitri), The orders, medals and history of imperial russia, Viborg, 2000, Balkan Heritage, ISBN 87-981267-4-1, 270 p, pp.104-105.
(3) Durov (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p, p 116.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006