Ordre de Sainte-Anne

Historique et évolution de l’ordre

L'ordre sous Catherine II et le grand-duc héritier Paul – 1762-1797

Le bref règne de Pierre III connut une fin mouvementée en 1762, il fut dépausé lors d'une révolution de palais fomentée par des régiments de la Garde impériale, qui portèrent son épouse au pouvoir. Elle se fit sacrer impératrice sous le nom de Catherine II.

Son fils mineur, le grand-duc héritier Paul Petrovitch prit le titre de duc de Holstein-Gottrop. En 1767, Catherine II renonça à sa prétention sur ce duché, au profit de Paul, mais l'ordre de Sainte-Anne demeura en Russie. Le prince Paul, comme grand-maître de l'ordre, était le seul à pouvoir autoriser les réceptions de ses sujets dans l'ordre, mais dans les faits, il se bornait à approuver les listes de candidats que lui soumettait sa mère, l'impératrice Catherine II.

Ci-contre portrait représentant le grand-duc Paul en 1763. En plus de l'ordre russe de Saint-André (plaque et cordon), il porte en sautoir la croix de l'ordre holstinois de Sainte-Anne.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006