Ordre de Sainte-Anne

Historique et évolution de l’ordre

Première intégration d'un ordre étranger parmi les ordres russes - 1797

Ce n'est qu'après la mort de Catherine II, que Paul, devenu l'empereur Paul Ier, a les mains libres pour conférer cet héritage holstinois concernant l'ordre de Sainte-Anne. Le jour de son couronnement, le 15 avril 1797, il promulgue également une loi fondamentale portant sur les ordres et des décorations qui s’intitule « instauration des décorations ».

C’est le premier texte de synthèse du genre (règlements, fêtes et cérémonies, descriptions, tailles, dimensions pour chacun des ordres russes). Les ordres russes sont au nombre de cinq : les ordres de Saint-André, Sainte-Catherine, Saint-Alexandre Nevski, et l’ordre de Sainte-Anne. Les deux ordres prestigieux de Saint-Georges et Saint-Vladimir, créés par sa mère l’impératrice Catehrine II ne sont pas mentionnés dans ce texte.

Ci-contre l'empereur Paul Ier en majesté avec le manteau impériale et les attributs de l'empereur (couronne impériale et sceptre), portant en plus de l'ordre de Saint-André (cordon et plaque), l'ordre de Malte (dont il assuma la grande-maîtrise), en sautoir l'ordre anciennement holstinois et nouvellement russe par intégration de Sainte-Anne - © DR -

Notes

(1) V.A. Durov, The orders of Russia, p. 113.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006