Ordre de Sainte-Anne

Historique et évolution de l’ordre

Classes, insignes et port de l'ordre sous Paul Ier - 1797

Paul Ier réorganise l'ordre en 3 classes qui récompense les mérites personnels, tant civil que militaire.
La première et la plus haute des classes de cet ordre, consiste d'une part, en une croix rouge, attachée à un large ruban porté en écharpe par dessus l'épaule gauche (la forme de la croix ainsi que la couleur du ruban sont directement héritées de l'ancien ordre holstinois), d'autre part une plaque d'argent, qui a l'inverse des autres ordres russes qui se portent sur la poitrine gauche, doit se porter sur la poitrine droite, selon la coutume holstinoise. La devise de l'ordre n'a également pas changé.

A la seconde classe de l'ordre, correspond une croix cramoisie attachée à un ruban plus étroit, portée en sautoir. Selon les statuts de 1797 il n'y a pas de plaque portée avec cette seconde classe.

La troisième et dernière classe est directement portée sur les épées de l'infanterie et les sabres de cavalerie (1). Pour en savoir plus voir la partie dédiée aux armes de Sainte-Anne.

Ci-contre croix de Sainte-Anne, fin XVIII, début XIXe siècle, or, brillants et pattes de verre.

3e classe
2e classe
1e classe
insigne fixé directement sur l'arme blanche, dans un premier temps sans dragonne spécifique, puis avec dragonne aux couleurs de l'ordre de Sainte-Anne, croix portée en sautoir au ruban de l'ordre, croix portée en écharpe par-dessus l'épaule gauche avec une plaque d'argent, portée sur la poitrine droite.
Notes

(1) In V.A. Durov, The orders of Russia, p. 113.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006