Ordre de Sainte-Anne

Historique et évolution de l’ordre

Une première classe réservée pour les généraux ou civils de même rang

Au début du XIXe siècle, on compte plusieurs centaines de titulaires de l'ordre. La première classe dès 1797, était exclusivement donnée à des généraux ou personnels civils de rang équivalent. Il existe deux exceptions à cette règle. La première a lieu sous le règne de Paul Ier. En 1799, un petit détachement de 547 hommes (et 6 canons) commandés par le Lieutenant-commandant de la marine russe Gregory.G. Belli (capitaine de la frégate Shchastlivy), a traversé le territoire italien et s'est emparé de la ville de Naples avant les Français. Quand Paul Ier apprit cette performance remarquable, il aurait dit : "Belli espérait me surprendre, mais moi aussi, j'ai une surprise pour lui". A la suite de quoi, il lui décerna la première classe de l'ordre, alors qu'il n'était que lieutenant-commander.

La seconde a eu lieu pour récompenser le colonel E.I. Vlastov lors de ses expéditions remplies de succès contre les Français pendant la guerre de 1812 (1).

Ci-contre plaque de l'ordre de Sainte-Anne en cannetille d'argent portée avec la 1re classe de l'ordre - début XIXe siècle.

Notes

(1) In V.A. Durov, The orders of Russia, p 117.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006