Ordre de Sainte-Catherine
(ordre de la Libération)

Historique de l'ordre

Un ordre exclusivement féminin

Ci-dessus, tableau du peintre Aleksey Antropov, qui représente un portait de la grande-duchesse Catherine Alekseevna, future Catherine II, femme du grand-duc Pierre, futur tsar Pierre III - huile sur toile des années 1760 © Musée d'art de Saratov - Russie. Source : http://www.abcgallery.com/A/antropov/antropov4.html Il est le second plus important des ordres impériaux et devient exclusivement réservé aux dames, membres de la haute société.

Les statuts disent que cet ordre peut être décerné aux "Dames mariées ou non mariées de caractère pur et religieux", mais dans la pratique les membres de cet ordre se limitaient aux dames de la famille impériale, de la cour des notables, aux reines étrangères régnantes ou consorts, et autres princesses de haut rang.

L'ordre comporte deux classes (1) : une grand-croix qui en dehors de l'impératrice et de la famille impériale était limitée en principe à 12 personnes de la plus haute noblesse de l'empire ; une petite-croix destinée à récompenser 94 personnes en comptant les membres étrangers (2).

La princesse allemande Sophie d'Anhalt-Zerbst (futur Catherine II), épouse présentie du grand-duc Pierre (futur tsar Pierre III), en guise de bienvenu, est décorée le 10-21 février 1744 des insignes de l'ordre de Sainte-Catherine, des mains du grand veneur, comte Alexis Razoumovski ("empereur de la nuit", car amant de l'impératrice) en présence de la cours et d'Élisabeth Ire de Russie.

Notes

(1) D'AMADE (A.), Légion d'Honneur, médailles militaires ou commémoratives, décorations et ordres étrangers, résumé historique et recueil de documents officiels relatifs à ces diverses institutions, Nice, 1873, 498 pages + XXV pages d'illustrations NB, p 307. Selon l'auteur la seconde classe a été créée sous Paul Ier.

(2) WERLICH (Robert), Russian orders, decorations and medals, including those of Imperial Russia ; the Provisional Government, the Civil War et the Soviet Union, Quaker Press, Washington, D.C., 1981, 2e édition, 160 p, p. 5.

(2) DUROV (Valery), The orders of Russia, Moscou, 1993, "Voskresnie", ISBN 5-88528-019-3, 160 p, p. 147.

(2) TARARUSHKIN (ouvrage collectif sous la direction de E.N.) / GREBELSKY (rédacteur en chef P.K.), Familles de la noblesse de l'empire russe, Tome 1 : les familles princières, Saint-Petersbourg, 1993, ISBN 5-86153-004-1 / 5-86153-008-X (T.1) 343p, p. 79.


© Nicolas Botta-Kouznetzoff 1997 - 2006